dimanche 9 février 2014

7 février 2014 Cat Island


7 février 2014 Cat Island

Une nuit d’un sommeil profond et un lever sur ce paysage idyllique, je suis envahie de félicité. Je me sens en verve et je me gargarise avec les mots ce matin, j’ai tellement à dire mais je tenterai de réfréner les palabres inutiles.

 

 
Cat Island est considérée comme l’un des 6 joyaux des Bahamas et c’est avec empressement que nous sautons dans le dinghy pour aller visiter l’un des emblèmes de l’île. L’’ermitage du frère Jérôme érigé tout au sommet du mont Como, rebaptisé mont Alvernia par le frère Jérôme en l’honneur de Saint François d’Assise, son inspiration et modèle. Avant d’endosser la tenue de moine, il était architecte et s’est vite investi dans la reconstruction d’églises ravagées par les ouragans. Il a construit son ermitage tout en pierre et les styles architecturaux médiéval et romain s’y côtoient.

La route qui mène au sommet fait place à un sentier escarpé lequel est ornementé d’un chemin de croix sculpté dans la pierre.


 

Arrivés en haut, quelle ne fut pas notre surprise de constater que cet ermitage est en fait tout petit, à l’image du frère Jérôme, modeste et sobre. L’illusion est parfaite car même les arbres sont à peine plus hauts que grandeur d’homme.



 

 
Nous redescendons sous un soleil de plomb, c’est cuisant de chaleur, il doit faire 40 sur cette route parsemée de reste de cultures laissées en friche. Nous parcourons à pied la petit bourgade de New Bight, coquette avec ses petits restaurants sur la plage. Que dire de ses gens, souriants, avenants et très polis. Le village offre le Wi-Fi gratuit, une benne à ordure et commodités de nourriture et essence.





 
Conditions de navigation
Pas de navigation aujourd’hui, l’astre solaire luit de tous ses feux, température très chaude. Vents légers de l’est à 12 nœuds.
Ancrage
Pas de changements
 
Un clin d’œil à l’histoire
Les pirates ont été omniprésents dans les Bahamas et les îles ont été la cible d’attaques répétées entre 1717 et 1722. Un de ces pirates était Arthur Catt qui selon la légende aurait enterré ici un trésor d’or. Selon certains, l’île porte le nom de Cat en son honneur tandis que d’autres prétendent que le nom vient des chats relâchés sur l’île par les Espagnols pour exterminer les rats.
 Les natifs sont convaincus que l’île a été le premier point de débarquement de Christophe Colomb et qu’il lui aurait donné le nom de San Salvador. Il existe une autre île nommée San Salvador et ses habitants revendiquent la même théorie.
Le mot du Capitaine
Nous accostons le dinghy directement sur la plage ici. Il faut faire attention aux marées de 3’ et se munir de suffisamment de cordage pour pouvoir l’amarrer à un arbre ou une structure de bois. Il n’y a pas de mal non plus à utiliser une ancre à la poupe.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire