vendredi 28 février 2014

27 février 2014 Alice Town / Hatchet Bay


27 février 2014 Alice Town, Hatchet Bay Eleuthera

Ce n'est pas du tout la même lagune que celle que nous avons connue hier. Les vagues s'y engouffrent et l'écume vient mousser les parois rocheuses à l'entrée de la passe. À vue de nez, les vagues ont de 5 à 6' de haut. Les vents qui se sont amplifiés ont vite fait de gonfler la mer.

 
Il y a deux perturbations en vue pour les prochains jours alors nous restons ici bien à l'abri des intempéries. Aujourd'hui nous continuons à prendre nos repaires, nous familiariser avec Alice Town et s'enquérir des activités prévues pour la fin de semaine. Nous avons croqué quelques belles images pour vous et nous continuons à vous présenter Alice Town en image.

 Voici son concessionnaire automobile avec atelier mécanique.

La mairie et le bureau de poste


Son magasin général qui recèle moult articles pour la maison, un coin jardin, épicerie et tabagie pour n'en nommer que quelques uns.
Vue de l'intérieur : côté épicerie du magasin général

Côté magasin, c'est ici que le mot capharnaüm prend tout son sens. Je dois avouer que ça a un certain charme, pour peu qu'on ait pas peur de la poussière, on y déniche des trouvailles intéressantes et à prix défiant toute concurrence.

L'art africain est omniprésent aux Bahamas et cela se comprend aisément. Au magasin général - dans ce fatras indescriptible - sur un des comptoirs, il y avait de belles pièces sculptées et des bijoux enfouis dans des sacs poussiéreux. En fouillant un peu, j'ai dégoté ces belles petites cuillères en bois, certainement faites main vu l'irrégularité des formes.

Conditions de navigation

Pas de navigation aujourd'hui. Vents de l'ouest à 15 noeuds. Température de saison.

Ancrage

Pas de changements

Un clin d'oeil à l'histoire

Hatchet Bay a été déclarée comme ancrage la plus sécuritaire du pays avec une protection contre les vents à 360°. À l'instar du Titanique considéré comme l'insubmersible, ils ont provoqué les dieux avec de telles allégations. Si bien que les ouragans Floyd et Andrew sans oublier la dernière en date de 2011, l'ouragan Irene y on semé la désolation la plus totale.


Le mot du Capitaine

Pour ceux qui passeront par Hatchet Bay, je voudrais vous mettre en garde car il y a des débris dans le fond de l'eau tout près du quai de dinghy et à marée basse, si on n'y prend garde, on peut briser le pied du moteur. Il suffit de longer le corps mort au pied du quai,côté sud-est, et de s'amarrer près de l'échelle. Au moment de notre passage, il n'est pas aisé d'aller du côté nord du quai car un bateau de pêche y est ancré.











Aucun commentaire:

Publier un commentaire