mardi 25 février 2014

24 février 2014 Governor's Harbour

24 février 2014 Governor's Harbour

C'est bien beau de bambocher à gauche et à droite, mais les tâches ne se feront pas toutes seules. Alors aujourd'hui nous galérons sur le galion, remplissage d'eau, poubelle, lessive, épicerie, guichet automatique, etc. Et d'un coup de baguette, pouf! la journée est passée.

Bien que nous ayons été ici depuis 5 jours, il nous reste encore des choses à découvrir, nous avions prévu aller explorer Cupid's Cay mais le temps nous manque. Demain nous répondrons à l'appel du large et quitterons Governor's Harbour avec la promesse d'y revenir.

Governor's Harbour fait maintenant partie de mes coups de coeur. Outre ses attraits touristiques, j'aime son âme, sa douceur de vivre, ses odeurs, ses couleurs et sa bonhommie.  

Interdit aux poissons et langoustes dans ce magasin de souvenirs...hum! ça change des affiches interdisant les chiens et les chats... 
Café terrace sur une rue perpendiculaire à la Queen's Highway
Gazebo du côté sud de la bibliothèque avec vue sur l'anse de Cupid's Cay.
Plage où nous sommes ancrés, elle se prolonge jusqu'à Cupid's Cay  et rampe de l'escalier où on attache les dinghys

Conditions de navigation

Pas de navigation aujourd'hui. Vents légers du S-SO causant de petites vagues désagréables. Température de 27° sous le soleil.

Ancrage

Pas de changement.

Un clin d'oeil à l'histoire

Au cours des années '30, trois riches barons de la finance ont moussé le développement de Eleuthera et ils ont su attirer de riches comparses, pressés de profiter d'un système à l'abri de l'impôt. Les quantités phénoménales d'argent qui y circulaient alors ont inspiré la Banque Royale du Canada à venir mettre tout cette cagnotte à l'abri du fisc. Ce furent le début des paradis fiscaux que sont les  Bahamas.

Le mot du Capitaine

Aller chercher de l'eau à marée basse n'est pas une sinécure, le dinghy est loin, il faut marcher dans l'eau avec les bidons pleins, c'est lourd et désagréable. Vaut mieux attendre la marée  haute, moment où il y a assez d'eau pour rapprocher le dinghy de l'escalier (voir la photo ci-dessus)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire